05 04 | 2017

Des cyclistes dans les voies de bus

Written by Tanguy

Classified in : Homepage, Divers, Râlerie, Vélo

Le problème

Aujourd'hui, en France, les voies de bus sont généralement interdite aux cyclistes, sauf autorisation explicite. Cela pose un problème, parce que la compréhension des règles d'usage de ces voies varie :

  • selon les cyclistes : certains pensent pouvoir emprunter toutes les voies de bus, la plupart ne savent pas trop, s'en moquent et les utilisent sans se poser de question ;
  • selon les automobilistes : certains pensent que les cyclistes peuvent emprunter toutes les voies de bus, d'autres vont jusqu'à penser qu'ils doivent les utiliser.
  • les chauffeurs de bus, les policiers et les gendarmes connaissent parfaitement ces règles.
Cycliste klaxonné dans une voie de bus Cycliste klaxonné hors d'une voie de bus

Qu'il emprunte ou non la voie de bus, le cycliste doit faire face à l'hostilité de certains usagers

Cela amène à des situations agaçantes :

  • un cycliste roulant hors d'une voie de bus se fera régulièrement sonner par des automobilistes ;
  • un cycliste qui emprunte une telle voie de bus se fera sonner par les chauffeurs de bus et de taxi, et risquera une contravention s'il se trouve des policiers qui s'ennuient.

La solution

Puisque peu d'usagers, toutes catégories confondues, connaissent et comprennent les règles de circulation sur les voies de bus, la solution est simple, très simple : il suffit de mettre systématiquement en place un marquage explicite. Que les voies de bus ouvertes à la circulation cyclable restent marquées, comme c'est déjà le cas, et que les voies de bus interdites aux cyclistes le soient également, comme c'est par exemple le cas à Paris.

Cycliste hors d'une voie de bus explicitement interdite

Avec une voie de bus explicitement marquée, tout le monde comprend où les cyclistes sont censés rouler

Ainsi marquées, ces voies manifesteront clairement :

  • aux cyclistes : qu'ils n'ont pas à y circuler, et qu'ils sont en infraction s'il le font ;
  • aux automobilistes : qu'il est normal de voir des cyclistes éviter ces voies, puisqu'elles leur sont interdites.

Le cycliste agacé par le klaxon d'un gougnafier — pour rappel, l'usage du klaxon est interdit en ville, sauf en cas de danger immédiat — pourra alors simplement lui désigner ce marquage, en espérant qu'il soit pourvu d'une intelligence suffisante pour le comprendre.

1 comment

saturday 09 september 2017 à 14:04 Vincent-Xavier Jumel said : #1

En fait, le vrai souci, que ça soit la chaussée ou la voie bus est le manque de sécurité criant, pour un cycliste à 15km/h lancé dans des véhicules de plus d'une tonne. Il faut donc pour ça des pistes bien conçues (cf. ton article sur les pistes cyclables, mais pas que).

Write a comment

What is the last letter of the word wilfnc? : 

Archives