29 06 | 2018

Des autocollants contre la publicité intempestive

Written by Tanguy

Classified in : Homepage, Divers, Râlerie, À retenir

Vous connaissez tous la publicité en boîte aux lettres. Contre ce fléau, la première chose à faire consiste à afficher un stop pub, qui signale aux gentils distributeurs qu'ils ne doivent pas déposer leur papier dans votre boîte aux lettres.

Il reste malheureusement une minorité de contrevenants pour perpétuer cette nuisance. Voici quelques suggestions d'actions complémentaires à leur égard.

Signaler les abus au distributeur

Eh bien, c'est déjà fait, c'est à cela que sert le stop pub collé sur votre boîte aux lettres ! Le distributeur est déjà au courant que vous ne voulez pas de publicité, il vous en distribue quand même volontairement.

Signaler les abus au commanditaire

Passons donc au suivant, le commanditaire, c'est à dire à l'entreprise dont le prospectus fait la réclame. La distribution se faisant pour leur compte, il ne faut pas hésiter à leur signaler tout abus. Ce signalement peut être accueilli d'une façon variable. Vous aurez parfois l'agréable surprise d'être entendu (merci Super U, je ne reçois plus vos publicités, et je suis toujours client !).

Vous pourrez parfois être accueilli avec une mauvaise foi caractérisée, par exemple par Carrefour, qui ont eu le culot de me répondre que comme la distribution des prospectus était faite par un prestataire externe, seul celui-ci pouvait répondre à ma demande (ce qui est évidemment faux, et démontrable par le contre-exemple suivant : un employé de Carrefour téléphone au prestataire pour lui transmettre ma demande).

Rendre les publicités, façon aide-mémoire

Si les publicités continuent malgré vos demandes, il est alors temps d'aider les responsables à se rendre compte de cette nuisance, pour les motiver à y mettre fin. Vous pouvez pour cela rendre leurs prospectus directement sur le magasin concerné, accompagnés d'un message explicatif inspiré de ce qui se fait pour les GCUM. Vous pouvez pour cela utiliser les quelques autocollants que j'ai réalisés, un peu de la colle bâton, voire du rouge à lèvres pour bien marquer les esprits.

Sauvez un arbre, arrêtez la pub !
Ignorer un stop pub est une contravention à 450 €.
La publicité non sollicité, c'est pénible.
Y'en a marre.
Vous passez pour des connards.

Write a comment

What is the second letter of the word cbnqvr? : 

Archives