16 01 | 2014

SFR : poubelle, la neutralité du réseau

Written by Tanguy

Classified in : Homepage, Auto-hébergement, April, Pirate-FR, Râlerie

Neutralité du réseau

Pour un fournisseur d'accès, la neutralité du réseau est le fait de transporter les données de ses clients sans examen, sans modification et sans discrimination à selon la destination ou le contenu. Ce principe permet entre autres de garantir la libre concurrence des fournisseurs de service sur Internet.

Red is dead

SFR tombe le masque

Après avoir joué avec le feu pendant des mois, la Société française du radiotéléphone vient finalement de se décider, en montrant de façon univoque que la neutralité du réseau, en fait ils n'en ont rien à br...er, en proposant un forfait d'accès à Internet par réseau cellulaire LTE, limité à 5 Gio par mois, sauf pour les données provenant de YouTube.

Problèmes

Le premier problème, évident, est la distorsion de concurrence : YouTube est ici artificiellement favorisé par rapport à ses concurrents. DailyMotion, si j'étais vous, je commencerais à faire plancher mes juristes.

Le second problème, c'est l'incohérence que ces conditions représentent. En effet, qu'est-ce qui justifie la limitation mensuelle de quantité de données, très courante sur les réseaux cellulaires ? En général, les opérateurs s'en justifient en évoquant la limitation naturelle du support physique de la connexion, l'air, dont la capacité de transport qui doit être partagé entre les utilisateurs de chaque cellule de communication. Eh bien là, SFR, vous venez de montrer que cet argument était totalement bidon, vu qu'il ne semble pas y avoir de problème de partage de capacité lorsque ça vient de YouTube.

Enfin, le dernier problème, et le plus important à mon avis, est qu'il s'agit d'une véritable boîte de Pandore. SFR pourrait ainsi décider de fixer une faible limite, ou un faible débit, pour les données provenant de Twitter, et demander à ces derniers de payer pour qu'ils lèvent ce bridage. Pire, ils pourraient s'entendre avec Viadeo pour affaiblir LinkedIn, en favorisant les données du premier et en exigeant du second un tribut prohibitif pour accéder aux mêmes privilèges. Et tant qu'à faire, ils pourraient aussi décider de ne pas du tout transporter les paquets provenant, disons, de blogs critiquant leurs pratiques…

1 comment

wednesday 12 february 2014 à 04:32 tranxene50 said : #1

Hello !

Malheureusement ce n'est que le début...

Quand un marché arrive à "saturation" (ou en est proche), il faut user de "techniques" (bien trop souvent dictées par les marketeux) pour segmenter les offres et ainsi créer artificiellement de nouveaux besoins.

C'est un peu comme la guerre contre la VOIP sur les réseaux 3G/4G : l'octet ne coûte (presque) rien mais par contre, facturer comme un malade une communication à l'international, ben, dans le bilan, c'est beaucoup mieux.

J'ai testé la VOIP (avec un serveur Freeswicth sur mesure sur un dédié) avec SFR et Orange : ça marche pas ou alors très mal (latence).

Dans la même veine, il y a OVH qui a "restructuré" ses offres de A à Z : même principe, il faut segmenter les "usages" et (surtout) la grille tarifiaire.

Cependant je ne désespère pas : des acteurs comme ceux de la fédération FDN sont capables de fournir du "vrai" Internet. Un jour (lointain) il y aura aussi des acteurs du même acabit pour "débrider" la téléphonie mobile.

A+

PS : désolé pour le pavé.

Write a comment

What is the second letter of the word mdsf? : 

Archives