06 03 | 2013

Il est temps de ressortir l'emblème hacker du placard

Written by Tanguy

Classified in : Homepage, Divers, Auto-hébergement, Debian-FR, Libre, April, Pirate-FR

Geek ?

Avez-vous déjà été agacé par une affirmation de ce genre : « Lui c'est un vrai geek, toujours sur son smartphone » ? Entre les fanboys pommés et les anciens premiers ministres, tout le monde se dit geek, surtout des gens qui ne savent pas grand chose en informatique à part consommer du jus de droit d'auteur sur écran tactile et foncer acheter le dernier gadget à la mode le jour de sa sortie.

Hacker !

Bref, si vous trouvez que le terme geek est désormais complètement galvaudé, c'est le moment de ressortir un terme qui a toujours désigné les bidouilleurs, ceux qui aiment démonter, bricoler ou coder : les hackers.

Planeur du jeu de la vie

Le planeur, emblème hacker

N'hésitez donc pas à afficher votre adhésion à la culture hacker, en utilisant l'emblème du planeur du jeu de la vie, proposé par Eric S. Raymond. Vous pouvez par exemple placer ce symbole sur votre blog ou votre site perso, ou en signatures de vos message. Lorsqu'on parle de vous comme geek, vous pouvez aussi préciser : « Non, plutôt hacker ». Notez que si n'importe qui peut s'associer à la culture hacker, s'auto-proclamer hacker est plutôt prétentieux, attention à la nuance donc !

Habitués à la confusion médiatique entre hacker et pirate informatique, les gens vous interrogeront probablement sur cette revendication, ce qui donne l'occasion de préciser le sens de ce terme.

9 comments

wednesday 06 march 2013 à 23:10 François said : #1

Tu lèves un problème :
"« Non, plutôt hacker ». Notez que si n'importe qui peut s'associer à la culture hacker, s'auto-proclamer hacker est plutôt prétentieux, attention à la nuance donc !"

Le symbole de Raymond signifie que tu adhères au principe hacker et non que tu es un hacker. Or, à la remarque où on dirait que tu es geek, tu réponds "non, plutôt hacker". Comme tu le remarques, c'est prétentieux de se dire hacker. Donc, soit tu es prétentieux, soit tu dois dire "non, je suis de ceux partageant la culture hacker".

thursday 07 march 2013 à 07:01 -Fred- said : #2

Bonjour,

Je me suis fait la même réflexion au sujet du mot "geek", qui il faut bien le reconnaitre, est devenu un mot fourre tout qui défini plus aujourd'hui ceux qui font joujou avec un bidule électronique.

Ceci dit, dans son sens d'aujourd'hui ou bien lorsque il était plus péjoratif, le mot "geek" a toujours eu un sens légèrement différent de celui du mot "hacker".

La démarche n'est pas tout à fait la même entre un "geek" qui connait un sujet et s'y intéresse à fond, et un "hacker" qui respecte un éthique particulière (avec un rapport au travail, à l'argent et à l'information bien particulier). Les deux termes peuvent ceci dit très bien désigner la même personne.

Ce symbole permet de dire, je le pense aussi, que l'on s'associe à la culture hacker. Je pense par contre qu'on ne peut pas s'auto-proclamer "hacker" comme ça. A mon humble avis, ce sont plutôt les autres (hackers ou personnes connaissant cette culture) qui diront de vous si vous en êtes un.

thursday 07 march 2013 à 07:14 -Fred- said : #3

Je complète la définition de "hacker dans mon précédent message :

"hacker" qui s'intéresse activement à un sujet, qui bidouille, expérimente et qui respecte une éthique particulière (avec un rapport au travail, à l'argent et à l'information bien particulier).

thursday 07 march 2013 à 08:39 garfieldairlines said : #4

Je suis peu convaincu,

Il suffit par exemple de penser aux "IKEA Hackers" et autres. De plus avec anonymous même ce terme à mon avis perds de sa valeur.

thursday 07 march 2013 à 11:08 Freddec said : #5

Salut,

Bah, laissez donc les gens se dire "Geek". Cela leur donne le frisson et le plaisir de croire qu'ils sont de "ceux qui savent" (mais savent quoi ?)
Pour ma part, aprés quelques années de linux, plus j'en sais, plus je mesure l'immensité mon ignorance.
Bref, je ne suis ni geek ni hacker. Juste debianneux (et eternellement débutant)

thursday 07 march 2013 à 13:45 Grokon said : #6

Simple imaginons:

- t'es un vrai Guique toi !!
- Nope, suis un Neurde. (répondre nonchalamment, toujours)

mais effectivement j'utilise beaucoup le glider et quand on me demande ce que c'est en général je pose un lien sur le howto become a hacker[1]
et parfois même vers le howto ask smart question[2].

[1] http://www.catb.org/esr/faqs/hacker-howto.html
[2] http://www.catb.org/esr/faqs/smart-questions.html

thursday 07 march 2013 à 15:54 Jean-Eudes said : #7

Non moi je suis ingénieur informaticieeeeeeeeen, je suis, ingénieur informaticieeeeeeen, j'aime les ordinateuuuuuuurs

wednesday 20 march 2013 à 13:47 Samaël said : #8

Je me prends des reflexions à longueurs de temps comme quoi je serais un "geek" du coup, j'ai pris pour habitude de corriger en disant :

"Non ! Libriste !"

Quant à la confusion entre "hacker" et "pirate informatique", j'ai pris, de même, l'habitude d'interompre les gens avec un : "Tu veux dire "cracker" je suppose ?"

Sinon j'aime bien aussi utiliser le terme français de "bidouilleur" à la place de "hacker". Nous avons une belle langue autant l'utiliser :-)

wednesday 20 march 2013 à 23:19 DocGreen said : #9

Autant je suis d'accord sur le constat, autant la solution me laisse perplexe.

Avant, "être geek" était péjoratif, du coup les geeks subissaient la dénomination. Maintenant que c'est tendance, tout le monde peut s'auto-proclamer geek. Et à la limite, OSEF, ça reste un mot c'est son sens qui importe.

Dans 5 ou 10 ans, le geek redeviendra ringard, les geeks "canal historique" dépouillés de leur nom de totem préféré pourront le récupérer. Pas sûr que tous le souhaitent...

Par contre, être un hacker ne s'auto-décrète pas ça se prouve. C'est comme pour les anciens Maréchaux de France, ce sont les pairs qui décide si tu le "mérites" ou pas. Est-ce vraiment un mérite ? Là aussi, ça reste un mot, pas une fin en soit, le commun des mortels y voit un pirate, les autres un bidouilleur/autiste/philosophe/hippie/nerd/bricoleur/42.

D'ailleurs quitte à prendre un mot qui ne veut rien dire si ce n'est pour les geeks, le vrais, 42 est pas si mal...

Write a comment

What is the last letter of the word ctuoq? : 

Archives