28 09 | 2011

Rédigez de l'EPUB !

Written by Tanguy

Classified in : Homepage, Debian-FR, Libre, April

Le logo EPUB : un E vert, avec en légende le mot ePUB

De nombreux ouvrages de documentation informatique libre sont distribués en PDF ou parfois en HTML. Le format EPUB, plus approprié pour de nombreux usages, est souvent négligé, probablement par ignorance. Voici donc quelques informations sur ce format.

Du format PDF et des usages d'un livre numérique

Je pense que l'on peut distinguer trois usages d'un livre numérique : l'impression sur papier, la lecture sur écran, et la lecture sur liseuse. Le format PDF permet de conserver la mise en forme physique d'un document, ce qui n'est pas toujours un avantage.

Ainsi, ce format est approprié pour l'impression… à condition de ne pas vouloir choisir le format des pages : un PDF A4 empêche par exemple de réaliser un tirage personnel sous la forme d'un livre relié.

Pour la lecture sur écran, le format PDF est acceptable, mais sans être vraiment idéal : les écrans sont généralement horizontaux, et les documents plutôt verticaux, ce qui implique une perte de place alors qu'on pourrait en tirer profit en affichant par exemple le texte sur plusieurs colonnes.

Pour la lecture sur liseuse, le format PDF est en revanche totalement inadapté. En effet, les liseuses électroniques ont des écrans de taille semblable à celle des pages d'un livre de poche, parfois un peu plus grands, mais toujours nettement inférieure au format A4. Un document PDF formaté en A4 est tout simplement illisible une fois ramené au format de l'écran d'une liseuse.

Le format EPUB

EPUB est le format ouvert standard pour les livres électroniques. Il est en particulier utilisé comme format de prédilection pour la majorité des liseuses numériques, à l'exception notable de celles d'Amazon, qui ont préféré développer leur propre format propriétaire. Contrairement au PDF, ce format n'impose donc pas de mise en page particulière, laissant cette tâche au logiciel de lecture.

Un document EPUB est constitué de plusieurs fichiers, regroupés au sein d'une archive ZIP :

  • un ensemble de fichiers HTML qui, mis bout à bout, constituent le texte du document : il est d'usage de le découper par chapitres ;
  • une table des matières linéaire, qui indique l'ordre de lecture des fichiers HTML ;
  • un sommaire de navigation structuré dans un format spécifique, qui permet au lecteur de naviguer facilement dans le document ;

Conclusion

Reformatable, structuré, EPUB est à mon avis le format idéal pour la diffusion de documents électronique, y compris pour l'affichage à l'écran à l'aide d'un logiciel approprié, voire l'impression en format libre. Quoi qu'il en soit, c'est un format à ne pas négliger si vous rédigez un ouvrage de documentation libre, surtout si votre chaîne de production permet un export direct.

11 comments

thursday 29 september 2011 à 09:07 freddec said : #1

Salut,
Ton billet m'ayant intéressé, mais ne s'étendant pas sur la méthode et les outils, j'ai fait un ch'ti coup de Google et trouvé ceci qui devrait/pourrait intéresser les gens et en plus est open-source (plugin libre-office).
Ce n'est pas l'outil de référence, certe, mais il a le mérite de la simplicité d'utilisation

http://www.ebouquin.fr/2011/01/04/writer2epub-offrez-lexport-epub-a-openoffice/

thursday 29 september 2011 à 09:16 Desidia said : #2

Intéressant mais tu ne fais qu'effleurer le sujet. D'autre part:

«un PDF A4 empêche par exemple de réaliser un tirage personnel sous la forme d'un livre relié.»

m'échappe un peu, le PDF étant précisément destiné à l'impression. Veux-tu dire que l'impression est figée dans une taille donnée, et que par «la forme d'un livre», tu entends un format plus réduit que l'A4 ?

thursday 29 september 2011 à 09:50 Julien_2006 said : #3

Article intéressant, je m'en vais chercher des infos sur les logiciels permettant de créer et consulter des doc en format epub (sur toutes les plateformes tant qu'à faire)

thursday 29 september 2011 à 10:26 antistress said : #4

L'idée de l'article est très intéressante mais je me sens floué : tu n'indiques pas comment faire en pratique de l'ePub facilement ! Est-ce pris en charge par nos logiciels habituels type LibreOffice, AbiWord etc ou des logiciels libre spécifiques ?
Un deuxième billet, peut être ?

Accessoirement :
- "voire même" est redondant...
- Le code de ton champ de commentaire ne doit pas indiquer le français, j'ai l'impression. Firefox, dans ses dernières versions, lit le paramètre pour la correction orthographique afin de proposer le dicco idoine ; du coup tout mon commentaire en français est souligné rouge...

thursday 29 september 2011 à 10:46 alemaire said : #5

suite à l'article , j'ai trouvé "calibre" dispo sur fedora et debian.
soft de gestion de bibliothèque et de conversion d'ebook (gère html,epub,pdf, odt , ...)

thursday 29 september 2011 à 10:47 Tanguy said : #6

@freddec, @antistress : La façon de produire de l'EPUB dépend de la chaîne de rédaction utilisée ; la plupart des documentations libres sont à ma connaissance rédigées en utilisant un format générique tel que DocBook ou reStructuredText pour lesquels il existe des systèmes d'exportation en EPUB. Pour les logiciels visuels, je n'en sais rien. Mon article a surtout pour objet de rappeler l'existence et l'importance du format EPUB pour qu'il soit pris en compte dans les projets de documentation.

@Desidia : Le PDF est approprié pour l'impression sur format fixe, généralement sur A4. Or les livres reliés sont rarement en A4, parce que c'est un format peu pratique pour cet usage, exception faire des albums comme les bandes dessinées.

@antistress : Merci, c'est corrigé. Mon blog est d'une façon générale « en anglais » parce que j'y publie des articles en anglais et en français, et qu'il est plus probable que les lecteurs francophones comprennent le formulaire d'envoi de commentaire en anglais que l'inverse. PluXml ne prend malheureusement pas en charge la négociation de langue, autant que je sache.

thursday 29 september 2011 à 11:15 Fox074 said : #7

Ce serait sympa de voir ton CV disponible au format ePub ;o)

thursday 29 september 2011 à 11:22 Nic0 said : #8

L'article est surtout là pour rappeler de l'utilité de fournir un epub par rapport au pdf, et dans se sens, l'article est complet.

Je me sens concerné par l'article, aillant sorti il y a une quinzaine un pdf libre (sur Python), sans avoir pensé au format epub pour autant.

Pour ceux intéressé par l'anecdote, c'est un document rédigé en reStructuredText, ce qui est un choix très classique pour de la documentation, dont le pdf est généré avec Sphinx. Qui fournis également un support pour généré un format epub. En gros, pour fournir un pdf on fait 'make latexpdf', et pour générer le epub, un 'make epub'. Cependant, je n'ai effectivement pas pensé à créer un epub, alors que ce n'était qu'a une commande de moi. Oubli rectifié grâce à ce billet, puisque je fournis maintenant un epub à télécharger à côté du pdf.

Merci

thursday 29 september 2011 à 12:05 Tanguy said : #9

@Fox074 : Ce n'est pas pertinent à mon avis, mon CV n'étant pas un livre. Mais pourquoi pas, ce serait amusant à faire, même si cela impliquerait pour moi de concevoir une chaîne de production complètement différente.

@Nic0 : Tu es plus que concerné à vrai dire : tu es visé. En fait c'est ton ouvrage qui m'a donné l'idée de rédiger un article pour promouvoir EPUB. :-)

wednesday 19 october 2011 à 11:39 pol said : #10

Je vous cite : "un PDF A4 empêche par exemple de réaliser un tirage personnel sous la forme d'un livre relié."

Pour réaliser une brochure à partir d'un document A4, je vous invite cet excellent tuto :
Petit guide pratique pour réaliser une « brochure » au format A5
http://www.alsacelibertaire.com/?p=4932

wednesday 19 october 2011 à 13:26 Tanguy said : #11

@pol : Je m'en doute, je sais très bien manipuler PDF et PostScript, et j'imprime régulièrement des documents en A4 réduit sur A5 et mis en forme de livret. En revanche cela reste une solution dégradée à réserver aux impressions ponctuelles dans le but d'économiser du papier et de l'encre ; c'est en revanche remarquablement inadapté pour réaliser de vrais tirages reliés de livres d'une longueur conséquente, à cause de la taille d'écriture qui est évidemment réduite par √2.

Write a comment

What is the third letter of the word qtqfb? : 

Archives